Éditions Sutton

« La guerre ne tue pas les images » disait Roger Ferdinand, mais l'oubli les efface. Saint-Lô, cette « jolie-laide » comme l'appelait Anatole France, était une petite ville provinciale pleine de charme avant les ténèbres de l'Occupation et la nuit de feu du 6 juin 1944. Saint-Lô s'est alors réveillé devant un spectacle apocalyptique. La « jolie-laide » était devenue la « Capitale des ruines ». Pour que les images ne disparaissent jamais, quelques collectionneurs gardent jalousement les témoignages de la Belle Époque. Si, l'espace d'un instant, vous vivez ou revivez l'un de ces moments d'avant, alors j'aurai atteint mon objectif.

  • Date de publication : 29 janvier 2019
  • Broché - format : 21,5 x 21 cm • 176 pages
  • ISBN : 978-2-8138-1228-5
  • EAN13 : 9782813812285
  • (Imprimé en France)

42 livres dans cette collection

Dans la même thématique